Comment assurer la création graphique de son dépliant et quel type de papier choisir pour son impression ?

dep

Il est évident que créer son propre dépliant est devenu tendance aujourd’hui, sachant que plusieurs logiciels freeware (libre d’usage ou gratuits) sont à votre portée pour vous simplifier la tâche. Pourtant, sachant qu’un dépliant sert le plus souvent (pour ne pas dire toujours) à faire de la publicité, sa création ne devrait jamais se faire à l’improviste ; quelques règles s’imposent, que ce soit pour faire un dépliant à usage personnel ou à usage marketing. Car dans les deux sens, il faut dire que capter l’attention d’un public cible et l’inciter à s’orienter vers un objectif précis seront toujours les buts escomptés. Malheureusement, capter l’attention d’un public qui souvent ne dispose pas du même point de vue ne s’avère pas toujours facile. Voilà la raison de ce qui suit !

Une formule toute faite, il n’en existe bien évidemment pas ! Mais des questions à se poser pour rendre son dépliant plus efficace, c’est ce que nous allons essayer d’explorer.

Comment faire un dépliant intéressant graphiquement ?

Avant de vous aventurer dans la création graphique de votre dépliant publicitaire, prenez d’abord la peine de déterminer le sujet que vous voulez aborder par son biais ! Par la suite, questionnez-vous sur le type de cible que vous comptez toucher avec  votre publication ! Et enfin, de quel budget disposez-vous pour parfaire votre concept ?

Cela fait beaucoup de questions auxquelles il faut répondre, mais toutes ont une importance capitale pour mener à bien votre projet.

Vous avez trouvé la réponse à vos questions ! Les étapes suivantes indiquent le chemin primordial pour bien façonner la maquette de votre dépliant.

1)     Préparer votre futur dépliant au brouillon

Comme à l’école, simulez votre travail sur un brouillon est toujours plus pratique pour ne pas gaspiller votre temps et jeter votre argent par les fenêtres. Utilisez donc une feuille quelconque pour ce faire, ou trouvez des gabarits préconçus pour un dépliant à 4 pages 2 volets, ou des gabarits préconçus pour un dépliant à 6 pages 3 volets via Univers Design.

NOTE : Via Univers Design, vous pouvez utiliser l’une des maquettes prédéfinies par nos graphistes en cliquant dessus, ou débuter votre simulation à partir d’une autre maquette vierge, en vous connectant gratuitement à votre compte client.

Revenons donc à votre brouillon !

Pour faire simple, partageons juste votre brouillon en trois parties : l’une est la page primaire, la ou les pages suivantes les pages internes, et la dernière partie présentera la page finale ou le dos de votre dépliant.

Sur la page primaire : essayez de coucher dessus les idées de base à promouvoir. Vous pouvez y placer des photos, des textes, etc., mais il serait encore mieux d’y mettre un ou plusieurs points importants permettant à vos cibles de s’y intéresser plus facilement (promotion, gratuité, cadeau…). Mais dans tous les cas de figure, n’oubliez jamais d’insérer votre signature (logo, slogan…) ; cela est un atout pour ne pas rester dans l’anonymat.

Sur la page secondaire : vous pourrez ici expliciter votre offre. Mais, chose importante, hiérarchisez bien vos informations et essayez d’alterner photos et textes dans la vue d’ensemble. Encore une chose : soyez clair et exprimez vos idées de la manière la plus concise possible : un trop long récit pourrait en effet très bien ennuyer vos futurs lecteurs.

Sur la page finale : elle sert surtout à finaliser votre offre et à déterminer d’où elle provient. Autrement dit, cette page doit être consacrée aux coordonnées de contact (nom, e-mail, téléphone, fax…), ainsi qu’aux informations concernant l’entreprise (RCS, SIRET, siège social…).

Vous avez suivi cette étape à la lettre ? Vous pouvez maintenant débuter votre création graphique. Si vous avez utilisé Univers Design, votre dépliant doit déjà prendre forme ; dans ce cas, sauvegardez-le dans votre compte client afin de le réutiliser pour plus tard ou pour ne pas risquer de le perdre, tout simplement.

2) La condition sine qua non pour réaliser un dépliant publicitaire

L’usage de votre charte graphique : c’est un élément primordial qui vous servira de passeport pour être identifié parmi tous vos concurrents. En l’occurrence, la charte graphique est la couleur qui représente votre société ou votre marque, le style de police que vous utilisez d’habitude pour émettre vos courriers (courriels administratifs ou non), votre logo, votre slogan…

3) Le nombre de pages

Normalement, cette étape dépend uniquement de l’ampleur des informations à communiquer. Mais nous vous préconisons de veiller à un bon espacement : les informations de votre dépliant ne doivent être ni trop denses pour ne pas nuire à sa lisibilité ni trop rares pour ne pas en faire un objet inutile.

En conclusion, soignez la pagination de votre dépliant en fonction de l’ampleur des éléments à insérer.

Quel type de papier choisir pour éditer votre dépliant ?

Le choix du papier joue un rôle important dans l’orchestration de l’impression de votre dépliant. En effet, il peut à lui seul refléter ce que vous voulez faire passer comme message, la qualité d’image que vous voulez obtenir après impression, ainsi que le budget que vous allez y consacrer. D’ailleurs, il faut noter qu’un dépliant étant avant tout un imprimé publicitaire très visuel et très palpable, sa création nécessite  obligatoirement l’utilisation d’un bon papier.

Il existe un vaste choix de papiers pour façonner votre document prépresse. Néanmoins, les plus prisés sont le papier offset, le papier couché, le papier recyclé, ainsi que les différents papiers de création.

Voici leurs spécificités :

Papier offset : il dispose d’une allure assez naturelle, d’une rigidité initiale étonnante et d’une imperméabilité stupéfiante pour un papier. Son meilleur atout est qu’il ne coûte pas cher, alors qu’il permet la reproduction parfaite de toute couleur dans une qualité supérieure.

Papier couché : il mérite bien sa place dans la catégorie des papiers haut de gamme. En effet, le papier couché dispose d’une allure identique à celle du papier glacé et également d’une imprimabilité optimale pour restituer fidèlement toutes les couleurs après édition.

Pour réaliser un dépliant, le papier couché est le plus souvent conseillé en aspect brillant, pour mettre en avant la brillance de vos couleurs publicitaires vives, ou en aspect mat pour donner une touche d’élégance et de prestige.

Papier recyclé : la valeur la plus sûre de ce type de papier est qu’il est parfaitement respectueux de notre environnement. Cela dit, c’est aussi un papier multi-usage qui dispose d’une compatibilité avec pratiquement tout type d’impression.

Le papier recyclé est aujourd’hui très varié, notamment grâce au taux de fibres recyclées entrant dans sa composition. Le papier cyclus par exemple est un papier recyclé à base de fibre 100 % recyclées et recyclables. On trouve aussi le papier offset recyclé qui dispose des mêmes spécificités que le papier offset traditionnel, mais également le papier couché recyclé qui a intégré la nouvelle génération des papiers recyclés.

Papiers de création : ils sont considérés comme assez spéciaux du fait de leur aspect tout comme de leur texture. Effectivement, un papier de création dispose de caractéristiques particulières vous permettant de réaliser des dépliants uniques, à la différence des autres.

Dans la gamme des papiers de création souvent utilisés, on retrouve notamment le papier métallisé argent, métallisé or, métallisé chrome, le papier grains Rives Linéar, le papier grains Rives Tradition, le papier grains Rives Vergé, ainsi que le papier calque translucide.

Le rapport entre le grammage et l’épaisseur du papier

Sans rentrer dans le jargon technique du monde de l’imprimerie, il faut tout simplement savoir que grammage papier et épaisseur papier ont leur propre définition.

v Le grammage papier constitue le poids en grammes d’un papier ou carton par mètre carré. Un papier disposant d’un grammage de 80 g dispose donc d’un mètre carré d’envergure.

v L’épaisseur papier dépend quant à elle non seulement de son grammage, mais aussi de sa texture. Pour faire simple, sachez que plus le grammage d’un papier est élevé, plus le papier sera dense (plus épais) et plus il aura de tenue (et vice versa).

Voici une présentation succincte de ce à quoi un papier s’apparente en fonction de tel ou tel grammage.

Papier offset 80 g : ressemble au papier ordinaire que l’on a l’habitude d’utiliser pour faire nos impressions ou photocopies au bureau.

Papier couché 150 g : ressemble au papier photo 10 x 15 cm habituel.

Papier bristol 180 g : le plus souvent utilisé pour servir de page de couverture lors d’un projet de reliure.

Papier cartonné : généralement supérieur à 200 g, mais son épaisseur dépendra du genre de papier que vous choisirez.

Pour plus d’informations, retrouvez votre imprimeur spécialisé sur Internet Les Grandes Imprimeries.

Lien utile pour comprendre les dépliants avec le schéma ouvert et fermé d’un dépliant et le type de plis :

Image Plaquette en 2 volets.

Image Plaquette en 3 volets.

Image plaquette en 4 volets.

 

Dépliant 4 volets

Non classé